Ces poèmes ont été écrits par Maël Guézel durant les dernières années.

 

 

LE CHEMIN DU SILENCE

 

 

 

 

 

De ce chemin

 

dessiné par les sons,

 

j'apprends chaque jour

 

à reconnaître mon âme.

 

Elle flotte et se balance

 

au-delà des cimes enneigées,

 

au-delà des falaises abruptes

 

protectrices et gardes du corps

 

de la mer et de l'océan.

 

Mon âme relâche les derniers mots

 

car je n'ai plus besoin de la parole

 

mais d'écouter le bol tibétain

 

qui se tapit au plus profond de mon cœur.

 

 

La fleur de pierre

 

 

 

 

 

La fleur de pierre

 

pousse dans les plaines

 

du vent qui chasse l'austère,

 

du vent qui purifie les veines.

 

 

 

La fleur de pierre

 

apprend l'humilité.

 

Mouvement dans l'immobilité,

 

sage et entière

 

 

 

La fleur de pierre

 

n'a pas de nom

 

car elle a tous les noms

 

car elle est née de l'éther.

 

 

 

La fleur de pierre

 

offre ses pétales de lumière

 

à tous ceux qui empruntent le sentier

 

de l'incomparable authenticité.

 

 

LES UNDERGROUNDS-SOLAIRES

 

 

 

 

 

 

 

La pulpe du fruit nourri

 

au jardin des undergrounds-solaires se détache

 

de la main féminine.

 

Elle s'envole vers des mondes célestes.

 

Peuple du désert des cités,

 

leur esprit se lie aux visions

 

soufflées dans le feu et l'eau.

 

Les undergrounds-solaires

 

murmurent aux djinns

 

des incantations de force,

 

de paix, de joie,

 

d'une source incandescente,

 

lumière quand les nuits se répandent...

 

 

 

LE CHEVAL DE L'AURORE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cheval de l'aurore

 

dessine une ligne de fumée.

 

Dans l'immersion du soleil couchant,

 

hommage au char céleste.

 

Conscience qui avance

 

dans des strates de brume épaisse.

 

La force de l’Architecte

 

est le phare d'une destinée inconnue au

 

Mental.

 

LES PIANOS

 

 

 

 

 

 

 

Les touches blanches

 

d'un piano aquatique

 

illuminent les champs de lin

 

peuplant le mental universel.

 

 

 

Les touches noires

 

d'un piano solaire

 

embrasent les caves embrumées.

 

 

 

Les touches jaunes et violettes

 

d'un piano aérien

 

implosent dans les trois corps

 

et engendrent

 

la symphonie de l'unité

 

et du service à l'humanité.

 

LE GESTE DE L'ÉTOILE

 

 

 

Un geste dessine

 

une étoile dans l'air pur...

 

La grâce du mouvement

 

de cette main peint une lumière fine

 

et intense sur des nuages denses

 

chargés d'ondes électrisées

 

à l'énergie souterraine.

 

D'autres motifs naissent,

 

certains meurent.

 

Ils s'animent, se nourrissent

 

à la Joie, à l'Ananda.

 

Ils rient d'une simplicité surprenante,

 

naviguant dans une constellation

 

aux multiples arcs-en-ciel.